LES AIGLES
et 
LES RAMPANTS

"Au delà de la totalité du Temps"
 
Enregistrement descriptif de la maîtrise du Temps dans l'œuvre de Yatridès
"Beyond the whole of the time"
Descriptive registered mark of the work of Yatrides, his mastery of Time  
 


Separateur
   « Il n'existe que deux choses infinies :  l'Univers et la bêtise Humaine.
    Mais pour l'Univers je n'ai pas de certitude absolue » Albert EINSTEIN .

« Quand on s'élève on paraît petit à ceux qui ne savent pas voler, jusqu'à disparaître
 de leur entendement » Georges YATRIDES


Aboutissement des lois
L'Aboutissement des Lois 
81x116 cm  - 1981 



Gweneth Vidler-Dulles    -Lien- 

Présidente de la Fondation FRANCE GRANDE BRETAGNE, Déléguée de British Chamber of Commerce London 1989. Elle fait connaître YATRIDES aux Collections prééminentes de Londres.  Face à l'ostracisme pratiqué en France sur les ventes importantes des œuvres de Yatridès, les Collections Privées réalisent leurs transactions records à la CHAMBRE DE COMMERCE FRANCO-BRITANNIQUE.

Christie's      -Lien-

Très rares sont les commentaires de CHRISTIE's sur ses catalogues de présentation/vente, sinon absents. Pourtant :  « YATRIDES was born in France in 1931 and is a major exponent of the Graphic School which developed between 1948-52 and includes such exponents as Bernard Buffet » Christie's Great Rooms, London, Tuesday 22 March 1983 at 2.30 p.m. The sales record was that of YATRIDES painting "The other shore"; best selling among the works of Leonor FINI,  Maurice VLAMINCK , Bernard BUFFET, Jules PASCIN, André MASSON

Jacques Lourthioux    -Lien-

Président de "YATRIDES et son SIECLE"; organisation reconnue, Bureau constitué de membres Vice-présidents Hauts fonctionnaires, dont le Directeur de la Protection publique et un Directeur fiscal. 

Jean-Claude Cavaille   -Lien-

Inspecteur principal Expertises fiscales V.A.S.F.E.Vérificcations Approfondies de la Situation fiscale d'Ensemble : 
« Il puise son inspiration dans une très vaste culture qui embrasse l'aventure humaine de l'archéologie la plus ancienne aux Sciences les plus avancées  ( ... ) l'aboutissement de ses recherches au  C.E.N.G. (cf. § 22-alinea 3). Conclusion-alinéa 4 :  « Georges Yatridès est dans la lignée des plus grands maîtres. Il se situe par la qualité : au sommet et par le message proclamé : en avant, de la création picturale de notre époque »  Jean-Claude CAVAILLE Inspecteur principal Expertises fiscales V.A.S.F.E.  (Vérificcations approfondies de la situation fiscale d'ensemble) 1945-2014.  Publications adùinistratives 1996-2014. Non seulement YATRIDESn'est pas pénalisé ainsi que le voulaitent ceux qui anonymement avaient déterminé deux de ces expertises fiscales. Au contraire, les attributions des départements fiscaux ne concernent pas, entre autre, un attendrissement artistique : leur analyse souligne la valeur de YATRIDES. 

Ingrid Schulte-Vilain    -Lien-

Proche de YATRIDES à Londres.  Passe 6 mois par an à Hollywood. Ses contacts :  Miles MILLAR ami intime. Elle a dirigé en France une importante galerie d'art sur la Côte d'Azur qui l'a mise en relation avec Herbert Von KARAJAN, Alain DELON, Brigitte BARDOT, Michèle MORGAN et Gérard OURY. Et parmi les artistes exposés :  DUNOYER de SEGONZAC, David HAMILTON, MAN RAY. Elle présente YATRIDES à la TATE Gallery London. YATRIDES doit laisser 2 œuvres en dépôt pour être exposées. " Je ne laisse rien si je ne suis pas  payé, sinon je rétriburai l'intérêt suscité par mon travail ? Je laisse cela à mes amis artistes " (Sic Yatridès) .

Miles Millar    -Lien-

Prolific writer/producer. "The Mummy: Tomb of the Dragon Emperor",  "Shanghai Noon", starring Jackie CHAN, "Spider-Man 2", starring Toby "Lethal Weapon 4" starring Mel GIBSON and Danny GLOVER. 
« La puissance de la vision de YATRIDES est infinie et je veux voir un film sur le sujet, compte tenu de la valeur qui lui est due ( ... )  Il est un absolu dans l'incessante redéfinition et évolution de l'anatomie de l'art contemporain ( ... )  Ce fut une leçon d'humilité de m'immerger dans de telles images, forme et fond transcendants. L'œuvre de Georges Yatridès est impressionnante et mérite la position qu'il prendra dans notre histoire collective à juste titre, il est un véritable artisan de l'immatériel ( ... ).  Je vous remercie sincèrement de me considérer pour un tel projet remarquable ». Miles MILLAR, Los Angeles 2009.

John Vilain    -Lien-

John VILAIN époux d'Ingrid SCHULTE:  « La lettre de Miles MILLAR est dithyrambique sans exagération, elle est vraiment à ta gloire. Concernant les investisseurs pour les 2 films prévus, l'ouvrage de référence du script a été remis à la BARCLAYS Bank qui l'attendait avec laquelle Ingrid a eu de nombreux entretiens. Pour le reste, elle est en contact avec Karl BAKER, Finance Entertainment & Production–5075 Highborn Lane NE, CenterVille, Virginia 20120. Je te rappelle que Dounia notre fille est Vice-présidente du Département Statistiques de l'une des principales Chaînes de télévision (CWT, anciennement WARNER Bros). Il serait navrant que, pour des objections systématiques, tous ces projets tombent à l'eau ». John VILAIN 28 juillet 2008. 

Brendan Turrill    -Lien-

TURRILL numerous original screenplays which include  "The Mikako conflict", "Sarah 88", "Paris Rising" – Adapted screeplays : "Deathwatch", "Gamble Lucky", "Norvegian Wood" :   « La Peinture YATRIDES me fascine à la fois au niveau viscéral et au plan intellectuel (...). Mais j'ai été un peu surpris, de découvrir qu'il n'a pas atteint le sommet de sa gloire dans son propre pays, la France.  Pourquoi? Je pense que peut-être le film pourrait le sonder. J'aimerais montrer que Yatrides est un des peintres de génie les plus significatifs du 20e siècle.  force d'expression tout aussi unique et individuelle que celles de DALI ou PICASSO avaient en leur temps.KUBRICK essayé de le faire dans son film "2001: l'odyssée de l'espace". Il a été spéculé que l'obélisque noir, le mystérieux élément central du film, historiquement décisif de Kubrick, a été basé sur une série de peintures de Yatrides » Brendan TURRILL, Los Angeles 29 0ctobre 2008.

Gilbert Arnaud    -Lien-

Auteur indépendant de : "Univers Yatridès", "Galerie Yatridès", "Authentique Yatridès", "Biographie évènements"  et "Yatrides metachronique"; sites constitués uniquement de références, sans jugement personnel, éditions diverses, dictionnaires, biographies qui soulignent l'authenticité de son œuvre. Sa longue expérience du binaire durant douze années dans les départements informatiques d'Air France, le fait pénétrer dans la sémiologie des codes d'expression de Yatridès ».

Peter Tarnoff    -Lien-

Délégué des USA en Europe pour le développement scientifique (Genève),  US STATE DEPARTMENT Director-Office of Research & Analysis, Western Europe1975-1976 - USA Government, President Council on Foreign Relations 1986-1993 , spécialiste dévoué qui fait déplacer à Paris, rue de Verneuil, les véhicules et remorques/caméras de Radio Télé Luxembourg (RTL) qui filme la galerie de Jean Charles LIGNEL propriétaire du PROGRES de Lyon, met en exergue le travail de YATRIDES.

Arthur Conte    -Lien-

Historien, Ministre, PDG des chaînes TV- ORTF, Président de l' UNION de l'EUROPE OCCIDENTALE  (1960-1963). auteur de "YATRIDES maître du temps". « Mon cher Georges, Je te confirme absolument que je n'ai écrit ce texte te concernant que pour honorer notre amitié et ton génie. Je te l'ai offert sans conditions. Puisse ce texte, simplement mieux faire connaître l'immense artiste que tu es ». « Georges Yatridès?  Un artiste de génie; créateur de temps et d'espace. ( ... ) De plus comme les vrais grands, il est inclassable. Dans chaque toile, il entend enfermer toute l'épopée de l'homme ( ... ) Il est aussi savant qu'artiste ».  Arthur CONTE 14 juin 1986) 

Jean Leymarie     -Lien-

Professeur de Grec, historien d'art, proche de René HUYGHE. Jean LEYMARIE Conservateur du Musée de Grenoble (1950-1956), Directeur du Musée National d'Art Moderne (1968-1973), Directeur des études à l'École du LOUVRE, et enfin Directeur de l'Académie de France à Rome (1978). Jean LEYMARIE auquel Louis PANNIER Consul de France, second Père de Georges, le présente "Afin de vérifier si ce qu'il peignait, était à la mesure de ses dispositions pour la science ». YATRIDES a 19 ans et montre ses premières toiles, périodes Fauve et Abstraite de 1945-1948. LEYMARIE situe ses couleurs  "dans la lignée des Soutine"  et suit durant les années de ses fonctions au Musée.

André Reidberger    -Lien-

Lors de la vente exceptionnelle à PARIS le 12 décembre 1983 d'une huile de YATRIDES par Me Pierre Cornette de SAINT-CYR, détaxée par Jacques DELORS, René HUYGHE y est invité d'honneur. André REIDBERGER Gouverneur du Rotary International : « (...) Je constate que ce soir, vous êtes très nombreux à avoir répondu à mon appel.  Je remercie toutes les personnalités qui ont bien voulu se joindre à nous, M. Arthur CONTE, M. ORENGO, Alexandre BOURMEYSTER, Mr. le Contrôleur d'Etat Robert GUIDET. Et je dois excuser M. René HUYGHE de l'Académie française qui regrette infiniment de n'avoir pu se joindre à nous, étant retenu en voyage ». René HUYGHE ira au XVIIIème Salon de Montmorency de janvier 1989 où il espère voir YATRIDES et son travail qu'il analysera .

Georges Arnone     -Lien-

Maire-adjoint à la Culture de la Ville de Montmorency : « Yatridès le trait, à lui seul surprenant qui projette l'image dans d'autres espaces. La lumière qui n'a pas de source, venue d'ailleurs . Une contraction du temps » Georges ARNONE crée et organise les Salons de Montmorency dont le XIème, le XIIIème et le XVIIIème Salon, auxquels YATRIDES a été convié à participer :  au XIème Salon en tant que Grand Prix de la Ville de Montmorency (08-22 novembre 1981) ;  au XIIIème Salon, exposition en solo (13-27 novembre 1983) présentée dans un catalogue prestigieux comportant de nombreuses reproductions et enfin Invité de nouveau à exposer au XVIII ème Salon (14-29 janvier 1989) qui commémore ses expositions précédentes en tant qu'Invité d'honneur et Grand Prix.

René Huyghe     -Lien-

Historien d'art, conservateur du Musée du LOUVRE, psychologue et philosophe de l'art, professeur à l'Ecole du Louvre, se rendra au XVIIIème Salon de Montmorency (14-29 janvier 1989), où il est attendu pour rencontrer YATRIDES. Lors de l'inauguration du vernissage, René HUYGHE fit un discours au cours duquel il remercie son ami Georges ARNONE de l'avoir averti de la présence de YATRIDES à Montmorency, mais celui-ci est absent. HUYGHE déclare : « Georges ARNONE a observé et défini cette contraction du temps, cette lumière. Jean Leymarie s'était intéressé à YATRIDES, à cette nouvelle aventure de la peinture. Je constate que le fond et la forme sont liés par une technique sans pareil. Un autre mode graphique qui se prête à une synthèse de la peinture. Il y a autre chose qui devrait être approfondi ». Discours de René HUYGHE, Montmorency, (Janvier 1989) aux côtés de Georges ARNONE, Maire-adjoint à la Culture de la ville de Montmorency.

Marcel Carné     -Lien-

Famous French Film-maker lui propose un long métrage avec de grands acteurs. Paul QUNITARD imprésario : « Mon Cher Georges, quand pourras-tu  (…) travailler avec Henri François REY dialoguiste (Les Pianos mécaniques, Les Chevaux masqués….etc.) . Film de  prestige sur le monde ... autour de la vie de Georges YATRIDES, l'homme et son œuvre, film dirigé par Marcel CARNE.... Au Palais de l'Elysée le Président  François MITTERAND lui remettait la Croix de Commandeur de la Légion d'Honneur et déclarait  « Marcel Carné le plus grand cinéaste français de tous les temps"  » (…)  « Il est indéniable que ce film est appelé à avoir une destinée internationale ( … ) regroupant plusieurs stars dont Anthony QUINN, Fernando REY etc. » (Jacques Quintard 14 janvier 1986). YATRIDES ne peut répondre favorablement, son travail n'est pas à sa place dans le film tel qu'il est corrigé par les investisseurs/producteurs.

Jean Delannoy     -Lien-

Célèbre réalisateur et ami intime de YATRIDES. « Plus je considère la qualité exceptionnelle de votre peinture, plus je suis persuadé que celle-ci peut donner lieu à un très beau film s'inspirant à la fois de l'originalité de votre œuvre et des éléments de votre propre vie. J'ai donc décidé d'entreprendre ce film qui sera pour moi comme la consécration de ma longue carrière » (Jean DELANNOY, 24 octobre 1987) :  « Cher Georges, cette lettre officielle (...) sans jeter le moindre voile sur la sincérité de mes intentions profondes, la joie que je ressens  (...)  Chaque nouvelle journée passée à ton contact. Mon crépuscule devient une aube nouvelle ». Jean DELANNOY, 19 novembre 1987. YATRIDES ne pourra accepter le long métrage espéré par ce grand cinéaste ami passionné qui lui en fera proposition plusieurs fois. Sa position envers les financiers concernés, restant inchangée.

Armand Drouant    -Lien- 

Directeur de la galerie DROUANT-DAVID Paris, rue du Faubourg Saint-Honoré. Il est le premier personnage de Paris qui découvre YATRIDES. En début1954, c'est Florence POZZO di BORGO sa jeune épouse issue d'une grande famille de Ducs. La cousine de Florence, Janine CHARRAT danseuse étoile, contacte Armand DROUANT. Celui-ci rencontrera YATRIDES à Villefranche sur mer dans sa villa Massouri. Au fil des jours l'entente spontanée des deux hommes devient une estime profonde qui va lontemps les lier. Il lui demande une cinquantaine d'œuvres qu'il amènera à la Galerie DROUANT-DAVID rue du Faubourg Saint-Honoré le mercredi 07 décembre 1955, 18 heures. DROUANT de retour de son voyage aux USA est en retard et DAVID reçoit YATRIDES; celui-cxi refuse l'immixion de DAVID dans son travail afin qu'il abandonne le trait qu'il maîtrise et ceci au bénéfice du poulain qu'il a créé, Bernard BUFFET dont le trait est un cerne réalisé avec un pochoir à patisserie qui tente de valoriser les faiblesses d'un dessin inabouti. Pour YATRIDES le trait est la source de toutes les sciences qui ne peuvent s'expreimer sans lui ; dans son oeuvre c'est un sillon profond de 2 millimètres, qui traverse la matière des différentes couches de peinture. 

Jean David     -Lien- 

 YATRIDES reverra DROUANT longtemps après. DAVID homme d'affaires de formation notariale; associé fortuné d'Armand DROUANT pour la création de DROUANT-DAVID Gallery en 1942, influençait la conception et le développement du travail des peintres quand  leur docilité le permettait ou bien leur ambition ou encore leur détresse. C'est ainsi que Bernard Buffet reconnaît avoir été façonné par DAVID. Conditions qui ne pouvaient satisfaire YATRIDES. Pas plus CARZOU qui avait  quitté la galerie 10 années auparavant. 

Jacques Chirac      -Lien-

Maire de Paris, par la suite Président de la République, parraine "Les Cimaises du ciel" au SACRE-CŒUR de Montmartre 10 juin-1er septembre 1981, 3 Cryptes sont attribuées à YATRIDES pour son travail, à titre exceptionnel, exposition où participent Bernard BUFFET avec les autres artistes. Cautionné par Jacques CHIRAC dont YATRIDES avait fait la connaissance suivie d'un repas pris ensemble à la même table. Passionné d'art, surpris par la puissance de l'œuvre de YATRIDES, après l'avoir cautionné initialement, il demande à Monseigneur Maxime CHARLES qu'il prolonge son exposition. Elle le sera de deux semaines. Finalement, des Cryptes ses peintures sont montées dans la NEF de la CATHEDRALE pour y être exposées, ainsi qu'un vitrail de ceux réalisés par Jacques MANTELLO d'après les peintures de YATRIDES,  "La bataille de Jacob avec l'Ange".  Maxime CHARLES aura compris que le travail de Yatridès ne procédait d'aucun dogme remigieux, mais qu'il en émanait une connaissance mystérieuse, celle qui pouvait provenir aussi bien d'un créateur que d'une intelligence suprême. 

Lady Chastenet de Gery     -Lien-

Director of Galerie Voyelles, Montmartre qui organise en 1956 la première exposition personnelle de YATRIDES à Paris. C'est là qu'il sera découvert par les critiques parisiens prééminents et un grand Collectionneur qui en avertira Samuel-E. JOHNSON, International Galleries, Chicago. YATRIDES restera 17 années sous contrat avec JOHNSON, contrat qu'il rompra de sa propre initiative. Il quittera la galerie en 1972 pour revenir à ses recherches scientifiques fondamentales. Il ne pourra oublier Madame CHASTENET qui lui aura ouvert sa Galerie, enlevé les peinture d'une artiste exposée chez elle, pour accrocher les siennes.

Henri Linard     -Lien-

Restaurateur, Membre de l'atelier de restauration des peintures du musée du LOUVRE, devient une relation privilégiée. Leurs rencontres et courriers sont nombreux, qui traitent des moyens qui puissent permettre à la peinture de résister dans le temps. Il s'intéresse au travail technique de YATRIDES, dont la thixotropie qu'il avait utilisée pour ses 2 premières périodes "Fauve" et "Abstraite" et des moyens de ses périodes suivantes qui aboutissent à la maîtrise d'une lumière intrinsèque sans couleurs parasites, indépendante du graphisme qui crée les volumes, sans l'aide d'ombre portée ni de contraste.

James Crowley     -Lien-

Famous Physicist, Doctor in Physics MELLON University PITTSBURG, pour le CNRS où il dirige plusieurs groupes de recherche (Professor James L. Crowley. has served as Director for the UMR GRAVIR laboratory (Umr 5527 CNRS, INPG, Ujf, Inria, Prima, Lig, Ensimag). Au cours des 30 dernières années il apporte des contribution fondamentales dans la navigation des Robots Mobiles Autonomes. Il conçoit un site qui analyse l'œuvre de YATRIDES  "son influence au plan scientifique et pictural auprès d'autres créateurs, dont Stanley KUBRICK qui utilise le Monolithe de YATRIDES, axe du scénario, objet culte et moteur des différentes séquences successives de 2001 : a space odyssey ".

Pierre Pasleau de Charnay     -Lien-

Le 17 mai 1989, son Altesse sérénissime Ministre de l'Ordre souverain et militaire de Saint-Jean de Jérusalem, "nomme Georges YATRIDES Chevalier hospitalier de Malte", admis par le Conseil prioral en qualité de Chevalier-Commandeur de justice. YATRIDES dans sa situation, ne pourra accepter cet honneur et refusera "l'armement équestre et l'adoubement liturgique" selon les rites du Grand Prieuré.

Paul Perroud     -Lien-

Directeur des Applications Spéciales de la Physique-C.E.A. (A.E.C. French Atomic Energy Commission) mettra à la disposition de YATRIDES laboratoires, personnel adapté à ses recherches, où il découvre de nouvelles propriétés de la lumière émise par un corps solide en incandescence en contact avec différents éléments et  substanes hydrocarbonnées. Pierre LEDEZ Directeur de recherche à la SEITA s'intéresse aux brevets de YATRIDES accordés notamment aux USA qui soulignent une réduction notable d'éléments nocifs, d'hydrocarbures en particulier. Cependant des cigarettes moins nocives, seraient fumées beaucoup plus. YATRIDES ne peut aller dans ce sens. "Personne, ne semble s'intéresser à la lumière, pas même Washington. Et pourtant".

Alexandre Bourmeyster     -Lien-

Sémiologue, professeur doyen de l'université Grenoble III. Il écrit son ouvrage fondamental "YATRIDES et son siècle, "l'anti-Picasso" (1992) et "Yatrides monolithes 1957- Kubrick 1968" (1993),  "l'Odyssée de l'espace" (1994), "les Icônes interstellaires" (1996), "Le peintre du réel invisible".  « (...) son art est le fruit d'uns conquête scientifique et technique, une somme de connaissances, acquise de haute lutte.S'il porte une problématique religieuse, voire mystique (...) l'art de Yatridès ne signifie nullement la restauration d'un classicisme, après des décennies d'art abstrait. Il constitue la conquête d'un nouvel espace ouvert à la fois sur le passé et l'avenir, abolissant la dimension temporelle et redonnant à l'homme le droit de poser les questions fondamentales (...) un fantastique bond en avant selon une perception et une expression considétrablement élargies mises au service d'une ambition métaphysique :  la mîtrise du temps par un art pictural qui transcende les possibilités humaines et l'apparente à un acte divin  ». Alexandre Sacha BOURMEYSTER, XIIIème Salon de Montmorency, Edition novembre 1983. « Comment l'homme dans la brièveté de son existence,  peut-il communiquer avec cet infini ? La Plaque Monolithe de YATRIDES, c'est la réponse à toutes ces questions et à bien d'autres, mais indéchiffrable pour celui qui ne la voit pas ». ''YATRIDES et son siècle l'anti PICASSO', Alexandre Sacha BOURMEYSTER, 1994.

Stanley Kubrick     -Lien-

« (...) La plaque monolithe deYATRIDES, axe et moteur des séquences successives de 2001 a space odyssey de KUBRICK et CLARKE » (Arthur Conte "Yatridès maître du temps" 1992). se révèle dans ses tableaux "La mort Maya" de 1951 et une Etude de 1957 "Compilation : objet Eternité". La plaque de Yatridès (...) :  le savoir absolu;  il se programme dans sa trajectoire comme la promesse d'une révélation totale. En 1968, Kubrick en tire le film célèbre 2001: l'Odyssée de l'espace ». La Plaque monolithe de YATRIDES porteuse de Vérité universelle est dévoilée ici sous l'un de ses aspects. « ( ... ) Plus loin en 1985 dans le film de Peter HYAMS  "2010 Odyssée deux"  la Plaque de YATRIDES acquiert ses dimensions métaphysiques par son ampleur, qui confirme ainsi la signification originelle donnée par YATRIDES : " la Plaque Monolithe est la toile de l'univers, peinture qui enferme tout ce que porte le cosmos depuis l'origine des temps, y compris les toiles que Yatridès lui a consacrées " Alexandre Sacha BOURMEYSTER. 

En 2012, il radicalise son analyse sur l'antériorité des Plaque de Yatridès et oppose plus nettement l'inspiration de YATRIDES à celles de CLARKE et  KUBRICK

Lars Von Trier     -Lien-

Dans "La Plaque, la Bible et la Sphère", BOURMEYSTER rappelle "...que d'un tableau à l'autre la sphère de YATRIDES, avait grandi et acquis une luminosité alarmante dans "Vibration essentielle phase finale" huile de 1981. L'homme du tableau nous dérobe son visage. YATRIDES terrifié s'était-il arrêté de peindre après avoir vécue cette révélation retranscrite dans cette "phase finale". Révélation est la traduction exacte d'Apocalypse, la peinture de Yatridès est apocalyptique et prophétique. J'en ai eu la confirmation au Festival de Cannes à la projection du Film Melancholia de Lars Von TRIER ( ... ) images sublimes, fresque cruelle et angoissante placée sous le signe de TARKOVSKI, la fin du monde ( ... ) la planète Melancholia qui s'avance irrésistiblement vers la terre comme 30 ans plus tôt sur les toiles de Yatridès, une sphère inconnue s'avançait vers un peintre tétanisé ( ... ) Lars Von TRIER se serait inspiré de la Sphère de YATRIDES comme KUBRICK de sa Plaque. Tout laisse le croire ». BOURMEYSTER 2012. 

Décidémment, existe tout un monde de personnages qui aiment YATRIDES jusqu'à l'utiliser pour alimenter leur imagination défaillante. Il est clair que l'occultation de YATRIDES par les commettants de l'ordre établi, a permis à nombre de "créateurs" de trouver chez lui la source de leur talent, en "oubliant" son existence. Parmi eux et par dérision innocente, on peut ajouter les dirigeants de la banque anglaise HSBS qui transforment le monolithe de YATRIDES en panneau publicitaire (d'une épaisseur flagrante) volant dans l'air. L'art, la mystique et/ou le savoir au service de la livre sterling. 

René Char     -Lien-

French Great Poet : "YATRIDES le Peintre hors du tumulte «Tu a maîtrisé le temps non commun » L'Isle sur Sorgues (1975).Une forte estime va lier les deux créateurs aux tempéraments très différents. Yatridès aurait souhaité être vraiment le maître du temps comme l'écrira aussi Arthur CONTE  et d'autres. « Si quelqu'un en vendait de ce temps, j'en serais le frère dont je ne me séparerais pas ». On prête ces paroles à Yatridès qui affirme souvent que « Les plus beaux jours de sa vie sont ceux vécues la veille', car le lendemain on ne pourra toujours pas voler ».

Christian Gali     -Lien-

Disciple de René CHAR qu'il présente à YATRIDES et accompagne leur communion. « Reconnaissons avec Albert CAMUS que pour les Grecs, la beauté est au départ...ainsi il vivra en Amérique un temps d'exil qui ne lui fut ni imposé ni conseillé. Dans le bruissement de la foule à Chicago et à New York, son jardin secret n'est jamais menacé. YATRIDES qui a promis de servir la vérité prête serment à la vie. Le jour se lève sur la bataille d'atelier ». Yatrides offre des réponses à des questions qui n'ont été encore ni pensées ni posées. « Intuition, que veux-tu pour offrir alors le savoir. Un essaim de convictions anime Yatrides. Pour rassurer, il fait de la toile un site respecté, fierté et noblesse de l'artiste qui ressuscite  » Christian Gali 1975.

Jacques Charpentier   -Lien-

Grand compositeur français, écrit à Buenos Aires un quatuor à cordes ‘'Prélude pour l'ailleurs'' (1984), en hommage à l'œuvre de Georges YATRIDES  "Les Nouveaux rouleaux",  peinture/Huile vendue aux enchères par Me Pierre Cornette de Saint-Cyr, au bénéfices des enfants myopathes de l'Est, en particulier de POLOGNE.

Gustave Hodebert          -Lien-

Prix de Académie française, Prix Auguste Capdeville 

Samuel E. Johnson     -Lien-

International Galleries Director, Chicago Illinois USA, expose YATRIDES. Le succès est immédiat et se diffuse dans d'autres pays dont Angleterre et Suisse. Ensuite "Great Contemporary Masters" (1959), "Drawings and Watercolors of the French School" (december 1959), "Masters of Modern Art" (1960), "Specialists in XXth century Masters" (1965) etc. "Partout son travail est en exergue" :  « Le facteur dominant qui caractérise l'art de Georges Yatridès est l'individualité absolue et complète du peintre »  « Yatrides has found within himself the talent and inspiration necessary to present a complete artistic world. His artistic development presents one of the most interesting stories in recent painting history ». 

« Les peintures de Yatrides entrent dans d'importantes Collections de Détroit, New York, Chicago et Montréal. Déjà en 1958, ses œuvres entrent dans des collections prééminentes dans chaque grande ville des Etats Unis, Canada et Amérique Latine ». (Catalogues corrélatifs: "Sa production totale exposée seulement à Chicago, durant les six premiers mois de 1959, plus de la moitié de son œuvre est cependant acquise par des Collections étrangères. Ces dernières Collections sont notamment de Mexico, France, England and Switzerland"  ) « The dominant factor which thus characterizes the art of Georges Yatrides is the painter's utter and pure individuality. The significance of Georges Yatridès is evident in this exhibition which is the most important showing of his works ever presented in Europe or America (...) At this point where some of the most touted artistic names of a few years ago are now falling in prestige, the position of Yatrides is strong and steadily growing stronger (...) Yatrides searches and finds within himself ever more varied and ever broadening artistic horizons ». Samuel-E. JOHNSON, Director International Galleries, Chicago,

International Galleries Chicago     -Lien-

"Contemporary French Masters" 'exposition remarquable en avril 1959 ayant précédé celle de son exposition monographique en novembre 1959, Samuel-E. JOHNSON exposait des toiles de YATRIDES et de Pablo PICASSO, exposition qui remet en question la l'évolution des peintres dont PICASSO :  « Since his first 'exhibition' in Paris with Vollard in 1901, Picasso has remained the most marked name in French art. His more recent work has shown a disappointing decadence ». International Galleries, Chicago, april1959. Suivent les manifestations dans lesquelles son œuvre est mis en exergue dont "Drawings and Watercolors of the French School" (december 1959), "Masters of Modern Art" (1960), "Specialists in XXth century Masters" (1965) qui réapparaissent dans les galeries US qui dépendaient de Samuel-E. JOHNSON

Jean-François Echegut        -Lien-

Organisateur passionné par toutes les facettes de l'art pictural, il réalise des rencontres internationales telles que les Biennales Internationales de France-Canada-1987 suivies des autres notamment Canada-France 1988, réunissant 170 artistes de 35 pays sous les auspices Valery GISCARD d'ESTAING Président : 170 artistes déplacés au Canada dans un Boeing spécialement affrété par ses soins, accompagné d'un container maritime de 30 mètres cubes renfermant plus de 1000 œuvres originales, notamment celles de COCTEAU, CHAGALL, MATISSE, BONNARD, KANDINSKY, LEGER, GOERG, A. LHOTE, PICASSO. Lors de ces Biennales, celle de 1987, puis 1988-1991 et 1991-1993, YATRIDES est invité en tant que "Main Master Guest" et "Great Master Guest".

Mme Madeleine D. Tremblay     -Lien-

Organisatrice canadienne des arts aux Biennales internationales au Canada, fournit à Jean-François ECHEGUT les dispositifs nécessaires à la participation de la délégation française. « Cher Maître, Madeleine Tremblay (...) les dispositions pour vous accueillir (...) avec les égards dus à votre rang (...) Jeff ECHEGUT, 4 février 1988. « Réjouie et honorée ( .. .) le tirage commémoratif d'une de vos lithographies marquant le vernissage de la Biennale prévue pour le 25 octobre 1988 ». Madeleine D. TREMBLAY

Diego Rivera     -Lien-

YATRIDES lived several years in Mexico, in the 1950s, from 1956 where his businessman father Amériain born in the USA had invited. There he knew the famous painters mural painters David Alfaro SIQUEIROS in Cuernavaca and Diego RIVERA in Mexico City. These artists used painting created by chemists at the National Polytechnic Institute of Mexicoin cooperation with them, was made an initial stable acrylic paint, able to withstand harsh weather, variables, a city located more than 2200 meters . They celebrated the revolt by making large murals on the walls of public buildings including those dazzling RIVERA. "However we can not compare this technique, as has been suggested, with pictorial materia, synthesis of YATRIDES, both in his gouaches that his oil paintings on canvas and frame, in which the graphics of the drawing is a deep groove of 2 mm. Liquitex brings to market the formula developed in 1963 by Henry Levinson, dilutable formula to water, less sophisticated, more easily manufacturable, more profitable. The same year the WARHOL and HOCKNEY use this formula sensitive to moisture which produces, in time, a mycosis that alter the colors".

Greg Juarez     -Lien-

« Yatrides has stuck forcefully with the basic principals of Graphic art as developed and defined in the years 1948-52. It has been with a great natural talent and a very particular inspiration from his Greek background combined with his un-remitting persistence n delving into and developing the possibilities of the Graphic school that Yatrides today finds himself increasingly distinguished from his fellows' artists. The importance of Yatrides in the art world is evident alone from the fact that over 300 of his works are now in US private Collections ». Greg JUAREZ, Director of Juarez Gallery in Palm Beach, Florida USA.

Christophe Odin     -Lien-


Physical electronics engineer born in LYON (France), co-founder of "KELKOO Price Comparison". Financial and entrepreneurial success after leaving the start-up of Grenoble, he chose to divide his time between strategic consulting to internet business and investment, via Grenoble ANGELS, in companies such as Made in design, Starzik or Drimki. "As much to benefit other companies in the successful result",  he explains. It is a way to extend the adventure without being operational. But for him, success is not an end in itself. He felt the need to breathe, no longer caring for a company to stand back. This interlude lasts only one time with the man who has the spirit of adventure.He met a painter who enjoyed its heyday before the 2000s" Georges YATRIDES (...) the unclassifiable talent, has exhibited in galleries in Chicago, met with masters such as Dali, but has also worked at the CEA on the light. He is a scientist at the origin of several international patents.
Christophe ODIN is working to the revival of the reputation of the painter. For this, it activates its networks, such as the Entrepreneurship Network Isère where are 'leaders keen art companies.  But no big gap between the previous lives of Christopher ODIN and the new challenge. "The peak of the media coverage of Georges YATRIDES took place before the internet era. "I am in the creation, I make the link between past and future". Christophe ODIN.

Marquis de Masclary     -Lien-

Director of the Galerie Charpentier Faubourg Saint Honore (Paris) to which he will refuse the exhibition that proposed him for spring 1956. YATRIDES is no money and do not ask De MASCLARY director of the Gallery, which made him understand it was already a great privilege, an honor to be exhibited in this temple of painting. YATRIDES, removes his paintings deposited at the gallery. With his friend Camille JAUBERT that offers hospitality to him in his hotel "Laffon" rue Buffault, quiet street in the the 9th district, close to the headquarters of the Communist Party. They seek and find the "Vowels Gallery" 36 rue des Saints Pères (Paris), Montmartre, Mrs CHASTENET of GERY expected YATRIDES, warned by a passionate critic. Director of the Galerie Charpentier Faubourg Saint Honore (Paris) to which he will refuse the exhibition that proposed him for spring 1956. YATRIDES is no money and do not ask De MASCLARY director of the Gallery, which made him understand it was already a great privilege, an honor to be exhibited in this temple of painting. YATRIDES, removes his paintings deposited at the gallery. With his friend Camille JAUBERT that offers hospitality to him in his hotel "Laffon" rue Buffault, quiet street in the the 9th district, close to the headquarters of the Communist Party. They seek and find the "Vowels Gallery" 36 rue des Saints Pères (Paris), Montmartre, Mrs CHASTENET of GERY expected YATRIDES, warned by a passionate critic.Although the gallery is modest, the greatest Parisian critics will discover YATRIDES

Raymond Nacenta     -Lien-

Co-directeur de la Galerie Charpentier.aujourd'hui siège de Sotheby's France [1] —, installée à Paris, 76, rue du Faubourg-Saint-Honoré.

Bruno Roche     -Lien-

Admirateur fervent de l'œuvre de YATRIDES qu'il présente en 2011 dans des sites Nord Amérique, "Yatrides Art", "Great Semioticians", "Great Historians", "Great Film Directors", "Great Contemporary Painter". Bruno ROCHE auquel YATRIDES déclarait avec humilité « Je suis l'outil de mon travail ». 

_________________________________________


Ceux qui n'ont pas d'ailes
et ne peuvent s'élever

ADAGP

Pour s'opposer personnellement à YATRIDES, Monsieur Jean-Marc GUTTON Directeur de l'ADAGP (Société des Auteurs Dans les Arts Graphiques et Plastiques), M. GUTTON panache de formules contradictoires évasives, les textes clairs du DALLOZ Code de la Propriété Intellectuelle qui se prolonge avec le DALLOZ Code Civil qui pourrait intervenir dans ce cas précis. Ainsi il conclut, qu'une idée ne se protège pas, ce qui est bien connu, mais laisse perplexe : cela ne s'applique pas dans le cadre de l'oeuvre de YATRIDES notamment de sa Plaque monolithe qui n'est pas un fantasme idéalisé, mais a toujours été depuis 1951 (date à laquelle l'ADAGP n'existait pas) une réalisation concrète ayant des caractéristiques propres en soi et en regard des autres éléments qui lui sont associés dans ses peintures concernées. La Plaque monolithe se retrouve dans des situations identiques à celles de 2001 a space odyssey (1968), forme géométrique parfaite dans les oeuvres de YATRIDES de 1951 à 1963. La plaque monolithe rectangulaire YATRIDES, argument moteur et clé du film de KUBRICK est l'objet culte qui détermine dès le début du film, le premier maillon des séquences successives du film et sa conclusion dernier maillon qui rejoint le premier en une boucle indécomposable. Ce monolithe rectangle, représente aujourd'hui en géométrie, un rectangle particulier créé par Georges YATRIDES. Il se trouve qu'il est le seul étalon existant, seule forme géométrique standard, capable de se reproduire par la seule projection de sa diagonale, protégé par l'INPI, Institut National de la Propriété Industrielle.



TOC Nadine Michaudet

A réception du N° 1 de TOC de Nadine MICHAUDET, les réflexions du Maître YATRIDES nous ont permis de mieux appréhender ce texte fragmentaire, non documenté, déformé qui tend à porter préjudice.

Cependant ce texte délibérément futile, nous semble vouloir confirmer un suivi plus substantiel selon le courrier de Nadine MICHAUDET /TOC du lundi 10 mars 2014 :  « Nous nous sommes lancés dans une relation basée sur la confiance. Je veux que cela continue (...) A vous maintenant de jouer le jeu (!..) la publication d'un livre vous concernant et retraçant l'ensemble de votre parcours. Ce livre, nous le ferons ensemble, sur la base d'entretiens (...) ».  Nadine Michaudet 10 mars 2014.  D'avoir obéi aux commettants lyonnais, dits experts, Nadine MICHAUDET se trouve confronté à l'existence la plus extraordinaire qu'ait pu vivre un peintre qui a pu s'exprimer sans contraintes.

ART PRICE

Thierry ERHMANN a oublié de répondre à la requête qui lui avait été faite par deux fois, de réagir selon une éthique adaptée correcte, concernant ses erreurs d'information. Son silence, qui a pu être interprété comme signe de mépris, a déterminé l'intervention de la police le 06 mars 2001, dossier instruit par le Juge LOISEAU de LYON puis par les Inspecteurs MARTIN et NORMAND du SRPJ sous mandat de la DIRECTION CENTRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE (DCPJ), suite à la plainte déposée par l'une des victimes lésées, Jean BLANC Avocat auquel avait été volé le 5ème tableau de la liste des œuvres douteuses incriminées (voir paragraphe suivant). YATRIDES non procédurier a demandé d'arrêter les poursuites pour recel d'informations sujet à préjudices (Code Pénal 441-1). Cela souligne cette expression de René CHARYATRIDES le peintre hors du tumulte qui a maîtrisé le temps non commun " témoignage paisible d'une étude indécomposable faite en 1975 en l'Isle sur Sorgue, ainsi que le révèle Christian GALI dans sa revue "PARLER Eté 1975". Le recel pratiqué par un professionnel de l'information en aggrave le cas et détermine un préjudice compensé par des décisions judiciaires plus lourdes que celles appliquées pour un vol. (Règle morale. Il ne fait aucun doute pour les moralistes que le receleur est aussi coupable, sinon plus, que l'auteur de l'infraction principale).Science criminelle : Dès lors qu’il ne peut être commis qu’après la perpétration du délit principal, l’acte de recel  (...) peut donc être réprimé, soit en tant qu’acte de complicité (art. 62 du Code pénal de 1810), soit en tant que délit distinct continu / successif (ce qui facilite le régime des poursuites, notamment quant à la prescription) ; mais il suppose toujours la même -Condition préalable-  l’existence d’un acte principal antérieur réprimé par la loi pénale. Par delà ses multiples significations au plan sémantique, le recel continu d’avoir un fort coefficient péjoratif attribué par le sens commun.
Certains arrêts récents de la Cour de cassation soulignent que la jurisprudence en matière de recel  continue encore d’être très sévère, en particulier si des conséquences préjudiciables et autres situations imprévues, en sont déterminées.

GAZETTE DE L'HOTEL DROUOT

Lettre de MAITRE Pierre BLACHE après réception du courrier
de Jacques BOUSSAC qui occulte les résultats de ventes  de YATRIDES 
lorsqu'elles sont importantes, portant préjudice aux acquéreurs lésés.
Ce n'est pas une fiction, c'est du vécu.

Cher Monsieur,

« Je ne peux que vous confirmer les termes de la conversation téléphonique que j'ai eue avec Mr. Jacques BOUSSAC, Directeur de la Gazette de l' HOTEL DROUOT : "Nous ne parlerons pas de vos adjudications concernant le peintre YATRIDES car nous serions dans l'obligation de dire du mal de cet artiste.  Les œuvres de Georges YATRIDES sont achetées par des Associations regroupant plusieurs amateurs ce qui a pour but de fausser la cote d'un peintre..."

« Je tiens à vous préciser que Mr. BOUSSAC m'avait autorisé, dans le cas d'une réaction de votre part, de vous informer de cette conversation téléphonique. Monsieur BOUSSAC semble ignorer l'existence des Fondations et leur rôle prépondérant dans la vie culturelle et artistique. Afin que vous soyez rassuré, je vous indique que le dessin "Mouvement d'une mémoire" a été acheté par un Expert - Comptable * et que la lithographie "Et la mort ne sera plus" a été adjugée à un Marchand d'estampes *. Avec de telles conditions d'informations, il ne faut pas s'étonner de voir le Marché International de l'Art quitter nos frontières pour s'installer à l'étranger » .

« Ma splendide réussite du 13 mai aura eu hélas pour but de favoriser la vacation de tableaux modernes de Monsieur GERMANN à ZURICH. Regrettant cet état de fait, veuillez agréer, cher Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués ».

Maître Pierre BLACHE, Commissaire-Priseur, 18 juillet 1985
* Graphite 150,000 F (22,860 €)
* Lithographie 35,000 F (5,335 €)

Maître German à Zurich ainsi que d'autres adjudicateurs dans le monde
connurent jusqu'aux années 2000 les mêmes situations concertées
par les commettants de l'ordre établi,  meneurs de jeu.

LA CINEMATHEQUE
de SERGE TOUBIANA

Monsieur TOUBIANA ne semble pas être au courant des faits marquants qui ont construit l'art cinématographique. Losqu'il commémore en juillet 2011 le film culte de KUBRICK  2001'Odyssée de l'espace, exposant dans sa rétrospective les éléments et acteurs du long métrage, il oublie  la plaque monolithe rectangulaire de YATRIDES, multi-axes du film,  qui apparaît dans son oeuvre dès le début des années 50 . Sans elle il n'y a pas de film. Tout ce petit monde s'amuse avec un rien, mot qu'ils affectionnent, rien ne les inquiète l'important est de se congratuler mutuellement.

En 1956, Georges YATRIDES signe un contrat d'exclusivité avec S-E. JOHNSON International Galleries Director, Chicago Ill. La plupart des International Galleries  réparties aux USA, comportaient des vitrines qui rappelaient celles de Montmartre en hommage à ce lieu qui symbolise l'art à cette époque. Dans ces vitrines les tableaux de YATRIDES y étaient exposés. CLARKE a cependant pénétré dans plusieurs de ces galeries. Il rejette la pyramide de son scénario initial, qui rappelle  l'Egypte et la remplace par le monolithe YATRIDES.  " Pendant le mois qui suivit leur rencontre en 1964, Kubrick et clarke décortiquent conscieusement les dernières théories de la science, durant leurs tournées des cinémas, des galeries d'art ( ... ) "  2001 LE FUTUR selon KUBRICK: 1984  by Piers BIZONI, Cahiers du Cinéma, traduit  par Olivier Guéret et Charles Tutum Jr. de l'original en langue anglaise de l'édition Aurum Press limited 25 Bradford avenue, London WC  AT1B3. Piers Bizoni apprend que Yatridès existe, mais ne peut réagir, son livre/magazine de 168 pages est déjà imprimé.

Une polémique (wikipedia) a longtemps plané sur la paternité du célèbre monomlithe qui justifie et développe le film 2001 : a space odyssey, argument et clé de toutes les scènes déterminantes, jusqu'à la dernière scène finale lorsque Bowman héro du film, meurt redevient un foetus qui porté par le monolithe revient vers la terre. Or l'oeuvre du peintre GY comporte dès 1951 des plaques monolithes ayant les caractéristiques et même symbolisme que celle de 2001. Divers ouvrages l'analysent dont Yatrides et son siècle l'anti Picasso  par Alexandre sacha Bourmeyster, sémiologue renommé, doyen d'université Grenoble III  et   Yatridès Maître du temps d'Arthur Conte, ministre de l'information puis Pdg de l'Ortf  sous la présidence de Georges Pompidou. YATRIDES n'a jamais réclamé de droits de paternité bien que plusieurs colloques organisés par la Société des Auteurs graphiques aient reconnu que son monolithe  possédait les attributs incontestables d'oeuvres originales sur le fond et la forme, manifestées dans ses contacts avec l'hominidé. Cette originalité est confirmée par les caractéristiques du rectangle de YATRIDES. Elles le définissent comme unique étalon modèle géométrique (Découverte déposée INPI  443581 et 512216).  

Pour que le prestige de la MGM ne fut pas entaché, il aurait fallu que le travail de YATRIDES soit au générique du film.

Ci-après lettre de YATRIDES adressée à Serge TOUBIANA

Lettre à Mr Tubiana 1/2

.

Lettre à Mr Tubiana 2/2

.

Yatridès et son siécle