Actions préjudiciables motivées
par de présumés experts

 

separateur

Dérives et manipulations journalistiques intentionnelles

TROUBLES OBSESSIONNELS COMPULSIFS (culturels: TOCc)

Recueil d'une ferveur journalistique 

Toc 1
Toc Mot de Nadége

A réception du N° 1 de TOC de Nadège MICHAUDET, les réflexions du Maître YATRIDES nous ont permis de mieux appréhender ce texte fragmentaire, non documenté, déformé qui tend à porter préjudice.

Cependant ce texte délibérément futile, nous semble vouloir confirmer un suivi plus substantiel selon le courrier de Nadège MICHAUDET /TOC du lundi 10 mars 2014: « Nous nous sommes lancés dans une relation basée sur la confiance. Je veux que cela continue  (...) A vous maintenant de jouer le jeu (...) la publication d'un livre vous concernant et retraçant l'ensemble de votre parcours. Ce livre, nous le ferons ensemble, sur la base d'entretiens (...) ». (sic) Nadège Michaudet (Voir les courriers ci-dessus).

Mais en réalité l'édition TOC de Nadège Michaudet son directeur va révèler comment elle évolue dans les marges étroites de l'ordre établi Lyonnais. Si YATRIDES nous l'accorde nous y reviendrons.

__________________________

Texte promis par Nadège MICHAUDET (TOC Edition), texte à venir dont le préambule pourrait tenir compte de Jean LEYMARIE Professeur de Grec, Historien d'art éminent, Professeur aux Universités de Genève et de Lausanne, Directeur des Etudes à l'Ecole du Louvre au Musée d'Art Moderne du CENTRE POMPIDOU, successeur de Balthus à la Villa MEDICIS de Rome. Dès 1950 à 31 ans il est nommé Conservateur du Musée de GRENOBLE (1950-1955). Louis PANNIER Consul de France second Père de Georges YATRIDES s'inquiète de le voir s'intéresser à la peinture alors qu'il a des prédispositions majeures pour les sciences. Il le présente à son ami Jean LEYMARIE qui lui conseille de le laisser peindre. Celui-ci se lie peu à peu d'affection pour ce jeune homme silencieux de 19 ans (extrait de "Yatridès maître du temps" d'Arthur CONTE  Historien, Pdg de l'ORTF, (1962 Président de l'Assemblée de l'Europe de l'Ouest). LEYMARIE  analysera les peintures de sa prime adolescence de YATRIDES de style Fauve qui précède celles dites Abstraites,  datant de 1945 à 1948. En  1945 Georges Yatrides a 14 ans. Concernant les couleurs, LEYMARIE se réfère à SOUTINE. Durant les cinq années de son poste de Conservateur, il accompagne " l'évolution de YATRIDES, cette aventure picturale ", qui veut pénètrer les différentes écoles et revenir à la source, là où le corps humain devient un objet décoratif inventé par  MATISSE :  Expérience/déviance qui aboutit aux absurdités décoratives, formes  sans contenu, qui finissent par se retrouver sur le papier peint des tapisseries bon marché ou plastifiées sur diiférents matériaux. Trouver le vrai chemin. Jean LEYMARIE  proche de René HUYGUE lui  parlera de YATRIDES. HUYGUE se déplacera  en 1989 pour le rencontrer à Montmorency où YATRIDES fut plusieurs  fois l'Invité d'Honneur lors des Salons prestigieux organisés par Georges ARNONE.

YATRIDES va explorer  picturalement les domaines que ses  prédecesseurs, peu enclins aux affaires de la science,  n'ont pas pu ou su  entrevoir, ignorants des ressources infinies de l'univers et des facultés pour en aborder les rouages. Les limites de ses recherches fondamentales, lorsqu'il aborde la finitude de l'homme, l'entrainent à l'exprimer sur une surface plane, en peinture avec les moyens extrapolés de ses recherches abouties notamment au C.E.A. Cela lui permet de créer un monde pictural, sans  référent dans le monde connu, définition même de l'abstrait, mais paradoxalement, grace à sa maitrise il y fait pénétrer l'homme qui domine ce monde imaginé. sans utiliser  les rideaux dérisoires du surréalisme ou dela science-fiction. De surcroît, YATRIDES est un des personnages qui vivent dans ses peintures. C'est ainsi que les Collections privées prééminentes lui ont attribué le terme "Apodictique"  (du grec "apodeiktikos", propre à convaincre) qualification qui souligne la dimension de son travail, celle de la "démonstration caractérisée par la nécessité logique et l'universalité" (Apodictique : Larousse).


René CHAR, en poète inspiré, grand artiste français, reconnaîtra en YATRIDES "Le peintre hors du tumulte, qui a maîtrisé le temps non commun". (René Char, L'Isle sur Sorgues, août 1975). MAEGHT célèbre  marchand de tableaux nécessitait la profondeur du regard de CHAR pour pénétrer l'esprit , l'ambition créative des peintres sous contrat dans la galerie, ainsi présentés par la plume de René Char. Bien qu'il estimât MAEGHT qui aimait sa peinture, YATRIDES préférait cette liberté qui pourtant l'isolait.

DE GRANDS CINEASTES ont compris les voies de son itinéraire. Dès 1983 ils lui proposent avec insistance  de réaliser de longs métrages sur sa vie, dont
Marcel CARNE ou Jean DELANNOY.  Dernièrement, Brendan TURRILLet Miles MILLAR qui a réalisé des films associé à Steven SPIELBERG ont écrit leur passion pour son travail. On ne peut tous les citer. YATRIDES, pour raisons personnelles déterminées en partie par sa volonté d'indépendance, n'acceptera pas leurs propositions.

«  L'œuvre de YATRIDES est stupéfiante et légitimement mérite la position qu'il doit prendre dans notre histoire collective, il est un véritable artisan de l'intangible (...) Le corps de son oeuvre est éthéré non seulement esthétiquement mais dans sa capacité innée à exploiter les aspects métaphysiques de notre nature. Il est l'apothéose d'une maîtrise en termes de qualité artistique et sa technique évoque la virtuosité d'ERNST, DALI, CHAGALL. Il est l'absolu dans ses incessantes redéfinitions et développements de la structure de l'art contemporain et un offrande pour nous tous  ». Miles MILLAR ( 2 ), 17 février 2009. lettre à Ingrid Schulte.


LES GRANDES MANIFESTATIONS D'ART, les Biennales Internationnales, les Salons sollicitent YATRIDES.  René HUYGHE en déplacement à l'étranger ne pourra participer au Comité du XIIIème Salon de MONTMORENCY 13-27 novembre 1983, afin de rencontrer  YATRIDES qui est l'Invité d'Honneur du Salon. Attiré par la renommée de son œuvre, l'agitation qu'elle suscite, mépris et fascination, occultations concertées de ses ventes, René HUYGHE se rendra au XVIIIème Salon de MONTMORENCY 14-29 janvier 1989, où sont exposées 2 huiles du Maître, "Nu sur un horizon" et "L'Aboutissement des lois". Une partie de son discours de HUYGHE,  face aux  peintures de YATRIDES :  

« ( ... ) Il est le seul qui retienne l'attention, le fond et la forme sont liés par une technique sans pareil » ( ... ) « Un autre mode graphique. son oeuvre se prête à une synthèse étonnante de la peinture. Mais il y a autre chose qui devrait être approfondi » René HUYGHE Conservateur  du Musée du LOUVRE membre de l'Académie française, en présence de Claude ARNONE et Georges ARNONE initiateur et organisateur des Salons de Montmorency durant lesquels YATRIDES sera une première fois Invité d'honneur, une autre fois en exposition personnelle prestigieuse et enfin celle où René HUYGHE se déplace pour le rencontrer. Yatridès sera absent, car selon lui son œuvre le représente. 

René HUYGHE :  Invité par Reidberger Président du Rotary Organisation US, René Huygue ne pourra inaugurer la vente d'une peinture de YATRIDES réalisée par Cornette de St-Cyr à l'hôtel Méridien en décembre 1983, La vente de Cornette de St-CYR est un record en France.

Samuel E. JOHNSON, plus grand marchand de tableaux, Director, International Galleries, Chicago, trente ans avant en 1959, avait analysé la dimension de l'œuvre de YATRIDES :   
« Il n'est pas aisé de classer l'Art de Georges YATRIDES, peintre unique, d'une individualité absolue (...) » Extrait de WHO'S WHO in International Art, 1987-1988. De tous ceux qui ont pu l'approcher, aimé ou non son travail, il s'en éloigné, méfiant et taciturne.

Arthur CONTE : « Il nie le médiocre, dans l'intention comme dans l'exécution. Il récuse férocement le dérisoire, ses sujets ne sont pas choisis selon le caprice du jour ou l'amusette de la mode. Il ne joue pas :  il veut. Et que veut-il ? Il veut l'aventure de l'homme. Dans chaque toile il entend enfermer toute l'épopée de l'homme" ».Arthur CONTE Historien, Président de l'Assemblée de l'Europe de l'Ouest 1963, puis  Pdg de l'ORTF ). 

Peter TARNOFF  Délégué des U
.S.A. au Luxembourg pour les Affaires Européennes. En 1975, il fera intervenir la Radio Télévision Luxembourgeoise dont les véhicules techniques portant caméras bloqueront la rue de Verneuil à Paris 7è pour réaliser sur place un tournage sur l'exposition des peintures de YATRIDES à la Galerie Jean-Charles LIGNEL rue de Verneuil. Jean-Charles Lignel Pdg  du Progrès quotidien de Lyon.

Les plus grands cinéastes ne s'y sont pas trompés qui ont utilisé son travail  dans leur création culte dont  Lars Von TRIER dans son film "Melancholia" ;  Arthur C. CLARKE et Stanley KUBRICK pour leur long métrage "2001: a space odyssey". « Grâce à la maîtrise de son art pictural et graphique YATRIDES parvient à définir une dimension globale du temps depuis les origines de la matière et de l'homme jusqu'aux frontières de l'Eternité » Clifford A.BOHER Extrait de "Yatridès maître du temps" 1992. Les plus grands histotiens de l'art ont reconnu cette dimension de l 'ART  YATRIDES qui maîtrise le temps.

___________________

ESSAI ROMANESQUE 

SINON DELIBEREMENT OBSCUR

DU PORTRAI D'UN PEINTRE


ERYTHEME journalistique innocent ( ? ) :  ex: "ne fait pas son âge", "plutôt petit", "style beau gosse", "tasse de thé", "petit cul" (celui de la journaliste Nadège Michaudet). On parle ici d'un peintre de 83 ans qui obtient des brevets USA toutes revendications accordées, corrélatifs à ses recherches au C.E.A. sur de nouvelles propriétés de la lumière issue de l'acier 440 porté à incandescence en milieu hydrocarbonné (dont tabac sous forme de cigarette dont le foyer atteint foyer à 870°, sélectionné pour le nombre de ses composants, plus de 5.000 avec des éléments solides tel le plomb qui commence se vaporise à partir de 700° celsius.  Lorsque le foyer du tabac n'est plus alimenté en oxygène, sa température chute brutalement, alors que persiste plus loingtemps celle de l'acier 440 en incandescence et révèle de nouvelles propriétés de la lumière, modifient les notions liées à sa vitesse intrinsèque, ouvre différents espaces liés au temps. Ce que Nadège MICHAUDET TOC Edition 1 traduit par : " Il cherche désespérément quelques grammes de lumière".

ENTREE DE JEU DE TOC (en italique)
et de son Directeur Nadège Michaudet:

Le plus :  "Aussi cher que PICASSO"

Le moins 1 :  "Effondrement de sa cote"  oubliant AKOUN plus grand répertoire de la cote des peintres qui  augmente progressivement celle de YATRIDES de 250% (2013) à 358 % en 2014. Cependant et de surcroît, ne sont pas considérées ici les ventes réalisées sous statuts de Chambres de Commerce, dont Bristish Chamber of Commerce qui garantissent les transactions, ce que ne peuvent prétendre les "maisons de vente" aux adjudications manipulées pour créer un marché qui abuse des collectioneurs naïfs. Dans ce cadre prometteur,  les ventes  importantes de Yatridès furent occultées.


Le plus 2 :  Génial : WHO'S WHO in International Art - S.-E. JOHNSON - l'Administration des USA - les Départements fiscaux de France qui authentifient les valeurs de son oeuvre. Mais en occultant:  " Le fond et la forme sont liés par une technique sans pareil. Un autre mode graphique qui se prête à une synthèse de la peinture. Il y a autre chose qui devrait être approfondi ". René HUYGHE Membre de l'Académie française, Historien de l'art,Conservateur du Musée du LOUVRE. 

Le moins 2 :  Megalo (plus que DALI) en oubliant de mentionner les propositions de longs métrages des plus grands metteurs en scène que YATRIDES ne peut accepter, refusant "les contraintes imbéciles" (sic Yatridès) imposées par les producteurs fianciers. Idem pour la biographie établie par l'Administration française, plus les 6 dictionnaires d'art, non compté le texte de WIKIPEDIA USA, le livre d'Arhtur CONTE Historien, Président de l'ASSEMBLEE de l'EUROPE de l'OUEST, PDG de l'ORTF chaine TV initiales, qui mettent son œuvre en exergue. Enumération non exhaustive d'une longue liste d'historiens d'art qui relègue à l'état de graffiti l'histoire de quelques artistes ténors dont les balbutiements enrichissent les meneurs de jeu et les fabricants de tapisseries.

Le moins 3 : Ne dites pas à Yatrides qu'un mot ça s'achète " (sic: "TOC" Nadège Michaudet). Il s'agit de "Grand maitre contemporain" au singulier en première pagepremière ligne de GOOGLE. Titre ni décalé ni grisé, ce qui démontre que ce n'est pas une formule publicitaire. TOC Nadège MICHAUDET et ses experts ne le savent pas. GOOGLE fait une discription claire de la position de YATRIDES. Lorsqu'on tape "Preeminent remarkable artists" sa place est prépondérante dans une une exposition d'envergure aux USA, avec d'autres peintres dont CHAGALL et PICASSO. En posant une question plus précise : "Quel est le plus grand maître contemporain";  Réponse  google : YATRIDES 1ère page 1ère ligne de GOOGLE. Nous comprenons que cela puisse exciter le désarroi pour ceux qui prétendentau journalisme en puissant leurs informations chez des experts Lyonnais
(dixit sic Nadège Michaudet.

Enfin vient la description du seul bâtiment que Nadège MICHAUDET connaîtra sur les 5 de la propriété de YATRIDES installée au coeur de son domaine en partie boisé d'arbres d'essence rare, voir ci-dessous.
 
L'ARGUMENT PROMOTEUR  de ce "portrait de peintre" de Michaudet est qu'il existerait des experts artistiques ? Personnages mystérieux que "TOC Nadège Michaudet", par prudente ignorance, n'identifie pas.  Experts qui de plus résideraient à LYON !?  LYON  capitale des cochonailles romaines depuis  Septimanus, améliorées par les cuisiniers florentins de Catherine de Médicis, popularisés par l'édition Gargantua de Rabelais, médecin à Lyon,  et finalement aboutir a Paul BOCUSE qui sait que les tripes seules sont insuffisantes et donne ses lettres de noblesse à la gastronomie de renom. Bien évidemment il n'est pas question pour Nicole Michaudet de comparer LYON à GENOBLE ; GRENOBLE  qui est la capitale scientifique de l'exagone, Centre de Recherches  fondamentales dont le CEA, CNRS etc. Métropole de la French Tech à la une du grand quotidien américain "USA Today" et  "The Economist". 

Mieux : Ces experts anonymes de l'art, se seraient cachés en Rhône-Alpes, à l'ombre des massifs montagneux du DAUPHINE qui protègent GRENOBLE, métropole  française de la Science et des Technologies. Jailli de derrière ces beaux massifs alpins grenoblois, le rayonnement de ces experts éclairerait le monde. L'édition TOC nous révèle ainsi qu'elle évolue dans les marges étroites de l'establishment Lyonnais, ce qui l'oblige, à interpréter et/ou occulter des faits historiques de la biographie de YATRIDES, sans pouvoir toutefois, effacer totalement ce qui ne peut l'être,  pour donner une certaine vraisemblance à son talent journalistique. 

Le mieux 2 :  Ces experts brevetés à l'ombre du massifs montagneux du Dauphiné, oublient qu'à LYON en 1983 l'Ecole Française des Attachés de Presse, Directeur-Fondateur  Denis HUISMAN  édite:  "Les relations publiques et les Techniques   de Communication au Service de la Peinture Georges YATRIDES"  407 pages. «L'accord que vous avez bien voulu formuler pour parrainer notre étude honore l'Ecole » Signé : Jean-Jacques GENY Directeur (Extrait de la page "EXPOSITIONS" du  site  Biographie Yatrides).

Sont aussi oubliés les vrais connaisseurs, éminents historiens d'art,  tels Jean LEYMARIE, René HUYGHE, cités dans le paragraphe précédent qui s'ajoutent au Guide MAYER, WHO'S WHO in International Art, et la Biographie établie par l'ETAT FRANCAIS  et combien d'autres.

Le meilleur 3 :  toujours dans les marges limitées à la surperficie lyonnaise, ces Experts du grand Lyon ne connaissent pas Peter TARNOFF, Président du Conseil d'Etat des Etats-Unis des Relations étrangères de 1986 à 1993. Directeur Exécutif du Conseil de la Californie du Nord, Président de ''International Advisory Corporation''. Professeur maître de conférence à l'Université de Stanford et de l'Université de Georgetown. Secrétaire Exécutif du Département d'État  (Adjoints  Edmund Muskie et Cyrus Vance (1977-1981). Il fut Directeur du Bureau de la Recherche et de l'Analyse pour l'Europe Occidentale (1975-1976). Ami dévoué de YATRIDES, passionné par son oeuvre,  il demande à RTL (Radio Télévision Luxembourg) de se déplacer à Paris. Véhicules et remorques/caméras RTL envahissent la "rue de Verneuil" où habitent  Alain DELON et Serge GAINSBOURG, pour filmer les œuvres de YATRIDES exposées en mars 1975 dans la galerie d'art  de Jean-Charles LIGNEL 46 rue de Verneuil, Paris 75007.

Jean Charles LIGNEL Pdg du quotidien "Progrès de Lyon". RTL bloque durant 35 minutes  la "rue de Verneuil". YATRIDES avait accepté cette exposition, proposée par Peter TARNOFF. Ces "experts" que TOC Nadège MICHAUDET  évoque mais ne cite pas, ne connaissent pas le PROGRES DE LYON. 
La personnalité de LIGNEL ne convient pas à YATRIDES et à la fin de cette exposition, il en rompt le contrat. 


Ces connaisseurs en gastrnomie régionale dont faisandés et cochonailles, cités comme experts par Nadège MICHAUDET mais qu'elle ne nomme pas ("Expert : "qui a  une connaisance parfaite d'une chose, due à une longue pratique"  Larousse ). Cesdits experts  ne voient que ce queleure nombril a pu satelliser; ils s'apparentent à d'autres "connaissants" qui n'ont pas vu VAN GOGH, GAUGUIN en ne citant qu'eux. Certains de ces spécialistes  d'aujourd'hui accompagnent l'establishment financier et s'associent aux tentatives d'éclipser les résultats des ventes importantes de ceux qui contrarient leurs programmes dont résultats des ventes attribués aux œuvres de YATRIDES ;  d'en occulter les plus importantes durant des années (Jacques BOUSSAC  la Gazette de l'Hôtel DROUOT et affiliés); de s'associer au ''professionnalisme'' de certains autres intervenants inspirés par l'intérêt. Ces actions permettent la prolifération de faux et copies de l'oeuvre de YATRIDES,, médiatisés par Thierry EHRMANN (Artprice) entraîné inconsciemment. Leur comportement a porté préjudice aux collectionneurs modestes authentiques et poussé les Collections Privées importantes à opérer leur transactions sous les auspices d'organismes qui ont autorité incontournable, dont la CHAMBRE DE COMMERCE FRANCO-BRITANNIQUE en ce qui concerne les peintures de YATRIDESA l'opposé d'adjudications parfois obscures, manipulées, sinon fausses notamment celles non enregistrées non taxées  par l'Administration fiscale.

Pour parfaire l'analyse de TOC, sa description du domaine de YATRIDES, de plusieurs hectares, sur lesquels dominent 5 bâtiments collatéraux dont les fondements datent du 18ème siècle, murs de 70cm d'épaisseur. Celui de 545 m3 dans lequel est reçue Nadine MICHAUDET comporte 3 pièces . Il  est construit en nef, avec un étage plafond hauteur de 10 mètres, . La pièce  qui  réceptionne TOC MICHAUDET  est la loge d'accès à une mezzanine intermédiaire haute d'un plafond de 8 mètres. Elle donne une description qui fait plaisir à ses commettants. Sa description amusantePIECES ETRIQUEES (543 m3 pour 3 pièces). Quant aux meubles vieillots dont elle parle ce sont des meubles anglais que TOC ne pourrait acquérir qu'en vendant beaucoup d'éditions. La table ronde en bois dont elle parle comporte un plateau en cristal noir de Hongrie, d'une épaisseur de 12 mm, les pieds sont des arches en bois des indes. Le plateau cristal est recouvert partiellement d'une nappe protectrice. L'acuité de TOC au service de commettants Lyonnais est vraisemblament défaillante. 


___________________


ON NE PEUT OUBLIER


La Police judiciaire (SRPJ) qui enregistre 124 faux tableaux de YATRIDES, liste transmise à l'OCBC (Office Centrale de la répression des fraudes sur les Biens Culturels) faux, copies, manipulation des titres, des tailles, de leurs caractéristiques matérielles. auxquels s'en ajoutent aujourd'hui une vingtaine. Nombre d'entre eux circulent jusque dans les salles des ventes prééminentes. Reconnaître une oeuvre authentique face à un faux, est le travail d'un expert, seul domaine qui puisse le concerner.   Pourtant, il se trouve que CHRISTIE's ait pu adjuger un faux YATRIDES. Il s'est avéré que d'autres ont suivi le même débouché. 

Malgré les tentatives d'assujettissement subies par YATRIDES dès les années 80, les omissions des ventes importantes de ses  œuvres par Jacques BOUSSAC Directeur Général de la GAZETTE DE L'HOTEL DROUOT  et affiliés, manipulés par des commettants dont les agissements se perpétuent dans la presse, poussèrent YATRIDES à s'isoler pour continuer ses recherches, loin de l'effervescence et malversations que suscitait son travail. Cette occultation de son œuvre a permis à d'autres réalisateurs de se servir sans pudeur des multiples facettes de ses créations, notamment Arthur C. CLARKE dont le scénario est accepté par KUBRICK pour son film 2001: a Space Odyssey, après qu'il ait remplacé sa pyramide égyptienne axe de son scénario, par la plaque monilithe de YATRIDES objet culte, clé des séquences du film.  

Jean-Marc GUTTON Directeur de l'ADAGP qui a refusé de défendre l'œuvre de YATRIDES plagiée sans conteste, ce que ce défenseur des droits des créateurs reconnaît dans un courrier incohérent qui se voudrait justifié. YATRIDES ne réclamait que son droit ; que le fruit de son travail participe au moins au générique du film, le monolithe étant l'objet culte du long métrage, sésame conducteur des scènes cruciales différentes séquences. 

Ont suivi d'autres "créateurs" comme Lars Von TRIER pour ''Melancholia", cas non exhaustifs (voir "Périodes Yatridès"). YATRIDES n'a jamais réagi autrement que par mansuétude en pardonnant à ceux qui utilisaient son œuvre. Quoiqu'il en soit, ceux qui utilisaient  certains éléments de YATRIDES, ne pouvaient qu'essayer d'appréhender l'apparence des  images et mais pas celui du Temps particulier des évènements inscrits dans ses peintures où domine une lumière spécifique. Ce qu'ils ne pouvaient comprendre, ne prenant que la forme et non le fond. 

Jacques VERGES était l'avocat redouté attaché à  Georges YATRIDES dans "YATRIDES ET SON SIECLE" organisation reconnue.Yatridès a souvent été tenté de le laisser intervenir, aussi bien les autres hommes de loi membres de cette Organisation,  intervenir notamment auprès de la MGM Productrice de 2001.  Certains évènements fortuits l'ont aidé à ne pas se laisser convaincre. Vouloir être grand n'est pas simple, car l'orgueil  se manifeste et Dieu n'aime pas les orgueilleux. 

"YATRIDES ET SON SIECLE" dont le Bureau est constitué de Hauts Fonctionnaires qui furent nitialement mandatés par l'Administration française, sous "l'impulsion" de lettres anoymes,  pour vérifier la position de son travail en France  et de ses revenus inhérents. L'intégrité de YATRIDES, qui se retrouve dans l'originalité absolue de son travail, en a fait des relations proches. Cependant ces relations amicales sont individuelles, YATRIDES indépendant reste en retrait du Bureau de l'Organisation. Il la laisse intervenir lorsque sont lésés des collectionneurs modestes ayant acquis des faux tableaux

Ce qu'avait ressenti, longtemps avant,  un ami grand poète insoumis : Yatridès avait besoin de son  temps sans partage pour l'utiliser à sa guise :  " YATRIDES le peintre hors du tumulteTu as  maîtrisé le temps non commun " René CHAR,  l'Isle sur Sorgues 1975,  Revue PARLER été 1975. Intime de YATRIDES et de MAEGHT il préfaçait  les ouvrages sur les expositions des  "poulains" de la galerie MAEGHT auquel YATRIDES n'a pas laissé ses  peintures.  René CHAR connaissait les peintres "ténors" dont le graphisme soudain,  était né de l'œuvre 1948 de YATRIDES. Tout un chacun peut les retrouver. 

__________________


LES EXPERTS

Reconnaître une oeuvre authentique d'un faux, est le domaine qui concerne la science d'un expert. Pourtant, il se trouve que CHRISTIE's ait pu adjuger un faux YATRIDES.  Les connaisseurs cités dans le paragraphe précédent - et les critiques d'art tels CHABANON, BETHANCOURT, Pierre MORNAND, Helio Ilo TRABUJO, Anton URRUTIA- ont découvert YATRIDES en 1956 (Yatrides.org: "la spirale du temps").  Leurs articles enthousiastes ont entraîné les Collectionneurs avertis et les Galeries d'art à s'investir, notamment de grands marchands de tableaux dont Armand DROUANT (Galerie Drouant David Fg St honoré Paris), NACENTA et De MASCLARY ( Galerie Charpentier propriétaire Raymond Nacenta, Fg St honéré ), Gregory JUAREZ

Samuel-E. JOHNSON International Galleries lui signe des contrats jusqu'en 1972 date à laquelle YATRIDES se libère de sa seule initiative et reprend ses recherches au C.E.A. où il découvre de nouvelles propriétés de la lumière;  Des brevets lui sont délivrés, toutes revendications accordées ce qui n'est pas fréquent,  par le PATENT OFFICE, Washington DC, USA. Par la suite, parmi beaucoup, Jean LEYMARIE historien, directeur des Etudes à l'École du LOUVRE au Centre POMPIDOU, directeur de l'Académie de France à Rome,  René HUYGHE psychologue et philosophe de l'art, professeur au Collège de France à Rome et académicien, Historien de l'art, CONSERVATEUR du Musée du LOUVRE,  révèlent la valeur intrinsèque de l'œuvre de YATRIDES; sans compter le WHO'S WHO In International Art et l'Administration Fiscale de l'ETAT FRANCAIS qui mettent son oeuvre en avant de la création picturale de notre époque.

Nos "experts lyonnais" cités par Nadège  MICHAUDET mais non nommés, ne savent pas que le Propriétaire du PROGRES Jean-Charles LIGNEL, malgré les positions radicales qui opposaient les tempéraments des deux hommes, avait exposé YATRIDES dans sa Galerie Parisienne  rue de Verneuil en 1975, rue du domicile d'Alain DELON et de Serge GAINSBOURG "Bien sûr, lesdits experts de TOC  n'étaient peut-être pas nés à cette époque "et peut-être ne le sont-ils toujours pas aujourd'hui". (sic YATRIDES).

Peter TARNOFF, Délégué des USA en Europe pour le développement scientifique (Genève),  US STATE DEPARTMENT Director-Office of Research & Analysis, Western Europe1975-1976 - USA Government, President Council on Foreign Relations 1986-1993 , ami dévoué de YATRIDES, fait déplacer à Paris, rue de Verneuil, les véhicules et remorques/caméras de RADIO TELE LUXEMBOURG (RTL) qui filme la galerie de Jean Charles LIGNEL, et diffusera l'évènement sur les chaines TV Européennes. RTL met en exergue le travail de YATRIDES et bloque durant 35 minutes la rue de Verneuil d'Alain DELON. YATRIDES ne pourra s'entendre avec le caractère de Jean-Charles LIGNEL et rompt le contrat qui le liait.

 Mais ce qui signale clairement la compétence sinon le professionnalisme desdits experts lyonnais, c'est leur méconnaissance totale de certains évènements lyonnais :  l' ECOLE  FRANCAISE  DES ATTACHES DE PRESSE, Directeur-Fondateur Denis HUISMAN: "Les relations publiques et les Techniques de Communication au Service de la Peinture : Georges YATRIDES  (407 pages). « L'accord que vous avez bien voulu formuler pour parrainer notre étude honore l'Ecole » Signé : Jean-Jacques GENY Directeur. (Extrait de la page "EXPOSITIONS" de ce site).

Afin de rassurer ceux qui s'agitent vainement :  La Cote Yatridès augmente de 250% en 2013 et 358 % en février 2014 enregistrée par AKOUN, plus important répertoire de la cote des peintres. Cette cote de base toutefois, ne tient pas compte des ventes réalisées dans des Chambres de Commerce par des Collectionneurs passionnés, dont la CHAMBRE DE COMMERCE FRANCO-BRITANNIQUE, organisme garant des Actes commerciaux, dont  déclarations fiscales des transactions réalisées, qui signent une forme d'authenticité incontestable, ce qui n'est pas toujours clair en salle des ventes.

En définitive, on peut citer à nouveau  :  "Quand on s'élève, on paraît petit à ceux qui ne savent pas voler, jusqu'à disparaître de leur entendement ; c'est normal très peu ont le temps de libérer la graine du génie qui habite l'homme. Le Temps... " (sic Georges YATRIDES). L'allégorie de Richard BACH en 1970 le souligne différemment avec "Jonathan Livingston Seagull" le goéland insoumis, isolé mais maître de sa liberté à la quête de l'absolu. Il en mourra. Destinée de tous les hommes.