L'ŒUVRE DE YATRIDES
ET LES INTERVENANTS

Préambule 

René HUYGHE Conservateur du Musée du LOUVRE : 
« Georges ARNONE a observé et défini cette contraction du temps, cette lumière chez YATRIDES. 
Jean LEYMARIEs'était intéressé à cette nouvelle aventure de la peinture. Je constate que le fond et la forme sont liés par une technique sans pareil. Un autre mode graphique qui se prête à une synthèse de la peinture. Il y a autre chose qui devrait être approfondi  ». René HUYGHE, XVIIIè Salon de Montmorency (Janvier 1989), membre de l'Académie Française, Historien de l'art notamment.


Dans un  mode de vie où l'ethique et la décence ne sont plus les qualités d'un état de droit, les déviations se manifestent librement dans les impultions imaginatives de l'homme, dont celles dites d'Art contemporain. Certains soupçonnent un monde livré aux manipulateurs d'un marché florissant, celui d'une médiatisation destinée à lever un potentiel d'acheteurs auxquels seront fournies des oeuvres d'art dit "de nos jours". Ce qui nécéssite un très grand nombre d'objets disponibles pour un grand nombre d'acheteurs potentiels créés par les médias. Ils doivent trouver des artistes valables pour soustraire quelques morceaux de leur talent, des morceaux exécutés rapidement, en nombre suffisant pour compenser l'investissement de leur vendeurs. Ceux-ci, pour amorcer  la pompe, lors de ventes aux enchères, feront monter artificiellement, le prix de ces miettes d'art. Abusés,  les collectionneurs naïfs ou non, achèteront par la suite les oeuvres qui seront sur le marché, ne sachant pas que leur valeur est corrompue. En cas de nécéssité, la pluspart d'entre eux  ne pourrait jamais revendre ces objets au prix qu'ils les ont payés. Lorsque ce marché commence à gripper, on cherchera ailleurs dans des pays exotiques les mêmes possibiltés.
 
N'ayant pas les moyens de récuser ces soupçons, il est d'autant plus difficile d'y croire et d'alimenter ainsi un climat défavorable aux créateurs authentiques. Ceux-ci ont toujours refusé de se laisser manipuler pour satisfaire un "marché" qui deviendrait inévitablement dérisoire. L'est-il devenu ?



L'AVENTURE DE L'HOMME DANS L'UNIVERS
face à l'objet instructeur d'un monde dérisoire
dans lequel l'homme ne peut apparaître



Jean LEYMARIE; Directeur du Musée National d'Art Moderne (1968-1973), Directeur des études à l'École du LOUVRE, et enfin Directeur de l'Académie de France à Rome (1978). En 1951, Jean LEYMARIE auquel Louis PANNIER Consul de France, second Père de Georges, le présente "Afin de vérifier si ce qu'il peignait, était à la mesure de ses dispositions pour les sciences ». YATRIDES a 19 ans et montre ses premières toiles, périodes Fauve et Abstraite de 1945-1948. LEYMARIE situe les toiles de la 1ère de ces 2 périodes "dans la lignée des SOUTINE" et le suit durant les années de ses fonctions au Musée 1950-1956. Le challenge posé à YATRIDES est de trouver ce que les ECOLES de PEINTURE successives  n'ont pu concevoir. Trouver une autre voie, dont une segment comprendrait la synthèse du travail accompli par les « autres », assujettis à leurs marchands, et révéler une nouvelle dimension qui englobe et fusionne le passé et l'avenir : La maîtrise du temps. LEYMARIE ne s'oppose pas à ce projet chimérique. YATRIDES commencera à le  réaliser après ses recherches abouties au CEA 15 ans plus tard en 1972, sur la lumière émise par un corps solide en incandescence et ses prolongements dans de nombreuses disciplines. Il extrapole artistiquement  certains éléments de ce qu'il a découvert sur les variations de la vitesse de la lumière, les conséquences sur l'évaluation du temps et de l'espace,  l'espace-temps. Sa  maîtrise de la matière lui permet d'appliquer artistiquement certains de ces éléments sur l'espace disponible d'une surface plane, une peinture, pour exprimer l'aventure de l'homme. En présence de Georges ARNONE créateur et organisateur des Salon de Montmorency et de son épouse Claude ARNONE, René HUYGHE déclare lors de son discours :  « Georges ARNONE a observé et défini cette contraction du temps, cette lumière chez YATRIDES. Jean Leymarie s'était intéressé à cette nouvelle aventure de la peinture. Je constate que le fond et la forme sont liés par une technique sans pareil. Un autre mode graphique qui se prête à une synthèse de la peinture. Il y a autre chose qui devrait être approfondi  ». René HUYGHE, XVIIIè Salon de Montmorency, (Janvier 1989). René HUYGHE Conservateur du Musée du LOUVRE membre de l'Académie Française, Historien de l'art notamment.

Les grands classiques présentaient des scènes historiques, romantiques ou affabulées d'après des thèmes de différents mouvements littéraires. 
Ceux qui ont refusé ce chemin, peut-être à juste titre initialement, ont été amenés progressivement à représenter l'homme comme un objet articulé comme a pu le faire MATISSE promoteur initial, au talent sans conteste décoratif ; Son but : l' objet. Partant de là, tout devient ' objet' dans un monde inhabitable qui ne peut etre représenté autrement que par des signes évasifs pseudo pictographiques.  Paul PERROUD Directeur des Applications spéciales de la Physique au CENG  met ses laboratoires à la disposition de YATRIDES. Dans son œuvre picturale YATRIDES ouvre un chemin différent, s'appuyant sur ses recherches fondamentales personnelles en partie au C.E.A.  :  l'aventure de l'hommee présent dans le passé, present dans l'avenir et ceci dans un monde sans référent dans l'univers connu, définition même de l'abstraît.. Après ses premiers pas dans l'Ecole FAUVE suivie de l'école dite ABSTRAITE,  il decide de s'éloigner de cette énumération chrono non logique de toutes les écoles précédentes, pour choisir le chemin de l'homme à la recherche de sa finalité. Projet chimérique.YATRIDES abandonne ses marchands,  les biens matériels que ses premières périodes lui avaient apportés, ses habitations dont celle de Basse-Californie mexicaine, son Cessna 206 Skylane etc. Tout lui semble dérisoire. Il s'isole dans ses recherches. Il est incompris. Seuls d'entre ses proches respectent ses décisions bien qu'ils les déplorent. De surcroît il "perd" ses "amis". Isolé il devient autre.

Extrait de YATRIDES et son siècle, l'anti PICASSO :  "Une perfection formelle, faite d'espaces et de plans étrangers à un  cadre qui devrait les enfermer, appartenant semble-t-il à des univers différents sans relation entre eux, des lignes d'horizons virtituels, des matières indéterminables révélées grace à des transparences, des tons voilés ou exaltés portés à saturation, un dessin concentrant l'énergie de la lumière et créant les volumes par le seul graphisme, des objets à la fois proches et rejetés dans l'éternité, des créatures inaccessibles absorbées dans une perpétuelle méditation,  Univers fascinant que nous offre l'œuvre de YATRIDES "  

Alexandre Sacha BOURMEYSTER sémiologue, professeur de Russe Universités Grenoble III, 2011.


____________________________ 


Le pain vivant cosmique
Le pain vivant cosmique 
huile sur toile - 81x100 cm - 1978



 Le travail de YATRIDES attire d'autres créateurs.

Pour quelle raison 


Dans son oeuvre, YATRIDES vit son aventure d'homme, il est dans sa peinture. Avenutre reprise par les créateurs d'autres disciplines artistiques proches de l'art pictural qui en perçoivent la forme mais non le fond  tel que YATRIDES le traite avec ses outils :  le Temps, l'Espace, la Lumière,  en structure/terrain de base.  Notamment dans l'art cinématographique son œuvre a servi à  Stanley KUBRICK 2001 a space odyssey et Lars von TRIER Melancholia.

C'est ainsi que démonstration est faite du peu d'intérêt que serait l'utilisation  cinématographique des stigmates d'un art dit abstrait pour participer à l'élaboration d'une œuvre aboutie dans laquelle évoluent  l'homme et sa survie.

D'autres cinéastes de  valeur, ceux-là sans vouloir le copier, ont désiré réaliser de longs métrages sur la biographie de YATRIDES avec la participation enthousiastes d'acteurs de renommée mondiale.



____________________________ 




La passion des grands metteurs en scène
pour l'œuvre  de YATRIDES 



Marcel CARNE
 
Famous French Film-maker lui propose un long métrage avec de grands acteurs. Jacques QUINTARD  imprésario : « Mon Cher Georges,  je te demande de me dire quand tu pourras  ( … )  travailler avec Henri François REY (Les Pianos mécaniques…..Les Chevaux masqués….etc…) en tant que dialoguiste…pour un film de prestige sur le monde, le milieu ambiant de la peinture tout autour de la vie de Georges Yatridès, l'homme et son œuvre, film dirigé par Marcel CARNE. Rappelons pour mémoire qu'au Palais de l'Elysée, il y a quelques semaines, le Président de la République François MITTERAND lui remettait la Croix de Commandeur de la Légion d'Honneur et déclarait devant toutes les personnalités réunies « …Marcel CARNE le plus grand cinéaste français de tous les temps »  ( … )  « Il  est indéniable que ce film est appelé à avoir une destinée internationale ( … ) regroupant plusieurs stars dont Anthony QUINN dans le rôle de YATRIDES Père, Fernando CASADO ARAMBILLET, dit Fernando REY etc. » (Jacques QUINTARD 14 janvier 1986). YATRIDES, dans sa situation, est dans l'obligation de ne pouvoir y répondre favorablement, son travail n'est pas à sa place dans le film de qualité proposé par Marcel CARNE et Jacques QUINTARD, tel qu'il est corrigé par les investisseurs/producteurs.


Jean DELANOY

Célèbre réalisateur et ami intime de YATRIDES  « Plus je considère la qualité exceptionnelle de votre peinture, plus je suis persuadé que celle-ci peut donner lieu à un très beau film s'inspirant à la fois de l'originalité de votre œuvre et des éléments de votre propre vie. J'ai donc décidé d'entreprendre ce film qui sera pour moi comme la consécration de ma longue carrière » Jean DELANNOY,  24 octobre 1987.

« Cher Georges,  j'espère que cette lettre officielle ( ...) sans jeter le moindre voile sur la sincérité de mes intentions profondes et la joie que je ressens de trouver le sujet d'une belle histoire autour de ton œuvre et de toi-même ... Chaque nouvelle journée passée à ton contact au milieu de l'envoûtement de tes toiles et mêlé à tes recherches essentielles, m'apporte toujours plus de joie et d'enthousiasme ( ... ). Bon voyage cher Georges, au pays du Soleil Levant. Mon crépuscule devient une aube nouvelle ». Jean DELANNOY, 19 novembre 1987. Confronté « aux manipulations intolérables des partenaires financiers » (sic Yatridès), malgré l'estime profonde qu'il porte à Jean DELANNOY,  il ne pourra accepter le long métrage espéré par ce grand cinéaste ami passionné qui lui en fera proposition plusieurs fois;. Sa position envers les financiers concernés, reste inchangée.


Miles MILLAR

Its realizations : Original screeplays : "The Mikako conflict", "Sarah 88", "Paris Rising" – Adapted screeplays : "Deathwatch", "Gamble Lucky", "Norvegian Wood". With his partner Al GOUGH are prolific writers/producers. Their feature credits include the action-adventure “The Mummy: Tomb of the Dragon Emperor“, for director Rob COHEN, the hit action-comedy "Shanghai Noon", starring Jackie CHAN, Owen WILSON and Lucy LIU, as well as its sequel "Shanghai Knights", directed by David DOBKIN "Spider-Man 2", starring Toby MAGUIRE, "Herbie: Fully Loaded", starring Lindsay LOHAN,  "Lethal Weapon 4" starring Mel GIBSON and Danny GLOVER and the recent "I Am Number Four", produced by Michael BAY . MILLAR and GOUGH's work also spans the world of television; the duo created and served as executive producers of the critically acclaimed action-adventure series "Smallville". It is the longest-running comic book-based television series of all time, and was the No. 1 show in the history of the WB Television Network. They produced “Hannah Montana“:  The Movie, based on the smash hit DISNEY Channel Series, starring teen phenom Miley CYRUS.  The feature marked the first for the duo's Walt DISNEY-based Production Company, MILLAR GOUGH Ink. Pendant que Miles MILLAR terminait son dernier programme en cours, celui qui convenait aux Producteurs pour la biographie de YATRIDES, ne correspondait pas à l'historique de son existence et de plus YATRIDES ne pouvait rentrer dans le rang d'une mode qui éparpillait des bribes de signes dits "d'art contemporain". Yatridès avait déjà vécu, avec les producteurs de Marcel CARNE et Jean DELANNOY, des situations qui l'avaient fait s'éloigner.

« The power of YATRIDES' vision is everlasting and I would want to see a film on the subject given its proper due  ( ... )  He is an absolute in the incessant redefining and evolving anatomy of contemporary art  ( ... )  It was humbling to immerge myself in such transcendent imagery and substance. Georges YATRIDES work is awe-inspiring and rightfully deserves the position it will take in our collective history, he is a true craftsman of the intangible. ( ... ) I sincerely thank you for considering me such a remarkable endeavour  ». Miles MILLAR Los Angeles 2009. 

Traduction de la lettre de Miles Millar transmise aux responsables du financement. « La puissance de la vision de YATRIDES est infinie et je veux voir un film sur le sujet, compte tenu de la valeur qui lui est due ( ... )  Il est un absolu dans l'incessante redéfinition et évolution de l'anatomie de l'art contemporain ( ... )  Ce fut une leçon d'humilité de m'immerger dans de telles images, forme et fond transcendants. L'œuvre de Georges Yatridès est impressionnante et mérite la position qu'il prendra dans notre histoire collective à juste titre, il est un véritable artisan de l'mmatériel. ( ... )  Je vous remercie sincèrement de me considérer pour un tel projet remarquable ». Miles MILLAR, Los Angeles 2009. 

Ce qui posait problème à YATRIDES : le script qui convenait aux producteurs financiers  ne correspondait pas, en profondeur, à l'historique de son existence, non plus le choix des acteurs. Ce pojet prenait corps, pendant que Miles MILLAR terminait son film en cours;  YATRIDES ne pu lui présenter le script qu'il rejetait, imposé par les financiers.  Il ne recontacta pas MILLAR et abandonna le projet.


Brendan TURRILL

« After doing research and reading the book "YATRIDES the Master of Time",  I instantly fell in love with YATRIDES' body of work. His painting fascinates me on both a visceral and intellectual level. I was somewhat surprised, however, to discover that he has not reached the height of his fame in his own country, France. Why ?  ( … )  he has just as unique and individual of a voice as DALI or PICASSO had in their time.  I think perhaps this is a question the film could probe. I'd like to build YATRIDES up one of the most meaningful genius painters of the 20th century. At the end of the 20th century, humanity's rate of change had spiralled exponentially. The closer we got to the years 2000, the faster technology advanced and looking back at the days behind us, the more it felt like we were making leaps from cavemen to astronauts every day. I feel YATRIDES' painting explore the dilemma. In his paintings he shows us the past, the present, the future and beyond into the unknown ;  much like Stanley KUBRICK  tried to do in his film 2001: a space odyssey. It has been speculated that the black obelisk, the central mysterious element of Kubrick's historically significant film, was based on YATRIDES' series of paintings »  Brendan TURRILL, Los Angeles 0ctober 29, 2008.

 Traduction:
« Après avoir fait des recherches et après  lecture du livre "Yatridès maître du temps", je suis immédiatement tombé en amour avec le corps de l'œuvre de YATRIDES. Sa peinture me fascine à la fois au niveau viscéral et au plan intellectuel. Mais j'ai été un peu surpris, de découvrir qu'il n'a pas atteint le sommet de la gloire dans son propre pays, la France. Pourquoi ?   ( ... )  Il est  tout aussi unique et individuel que l'ont été DALI ou PICASSO en leur temps. Je pense que c'est une question que le film pourrait approfondir. J'aimerais montrer un YATRIDES  peintre de génie des plus significatifs du 20è siècle. À la fin de ce  20ème siècle, l'évolution de l'humanité s'est développée en une spirale exponentielle. Au plus près, dès les années 2000, la technologie a progressé plus vite et en regardant derrrière nous. c'est comme si nous faisions  chaque jours, des sauts allant des hommes des cavernes à celui des astronautes. J'estime que la peinture de YATRIDES a la force d'explorer ce dilemne. Dans ses peintures, il nous montre le passé, le présent, l'avenir et au-delà dans l'inconnu. Un peu comme Stanley KUBRICK a essayé de le faire dans son film 2001: l'odyssée de l'espace. Il a été spéculé que l'obélisque noir, l'élément central mystérieux du film de KUBRICK, réalisation significative historiquement, était  basé sur une série de peintures de YATRIDES  »  Brendan TURRILL, Los Angeles 0ctober 29, 2008. 

Le long métrage ainsi proposé à YATRIDES par Brendan TURRILL, le synopsis du scénario en décrit la trame qui souligne son professionnalisme de metteur en scène. Le groupe L'UNION DES BANQUES SUISSES ne comprend pas la position de YATRIDES, qui désire que la rigueur du script de Brendan Turrill soit maintenue. Pour les financiers, il est question de n'utiliser qu'une séquence de sa longue vie tumultueuse :  peinture, recherches au CEA, alpinisme dans les Alpes, à la Cordillera orientale Mexique, ses voyages, ses mariages, ses refus etc. . Leur projet, pouvoir s'en servir dans plusieurs films ; des suites en quelque sorte. YATRIDES ne peut s'engager sur plusieurs contrats dont il ne connaît pas le temps de réalisation de chacun d'eux, ni finalement de l'ensemble et ses imprévus. En 2008 il a 77 ans; les temps de sa liberté sont mis en jeu. Il refuse.

____________________________ 


FAUX et COPIES


OCBC

La Police judiciaire enregistre 124 faux tableaux de YATRIDES, listing transmis à l'OCBC (Office Centrale de la répression des fraudes sur les Biens Culturels) copies et faux, manipulation des titres, des tailles, de leurs caractéristiques matérielles auxquels s'en ajoutent aujourd'hui une liste supplémentaire. Nombre d'entre eux circulent jusque dans les salles des ventes


CHRISTIE's
 
Par ailleurs, toujours préjudiciable, la vente réalisée chez CHRISTIE'S New York East d'un faux tableau, le 5ème de la liste d'ArtPrice, la peinture "Street Scene". En effet : la peinture authentique datée de 1960, représente une rue de Paris et s'intitule "PARIS proche rue BUFFAULT" adresse où YATRIDES habitait. Cette œuvre a été peinte à l'eau couleur monochrome bistre sur toile et non une huile sur papier. Il est difficile d'imaginer que les experts de CHRISTIE'S aient pu confondre du papier avec de la toile. Pourtant, cela s'est avéré possible! Erreur ou méprise que d'aucun pense qu'elle est volontaire.  Nous nous refusons de croire, malgré les faits patents qui désignent en fait un oeuvre douteuse sinon un faux entraînant une vente discréditée, cependant acquise par un Collectionneur crédule. De surcroît le tableau "Street scene" authentique, est une peinture à l'eau totalement différente dont la composition comprend deux personnages.

Le faux vendu chez CHRISTIE's le 10 mai 1993 :
''Street scene''.
25.50" x 19.80",
Created: not given
Signed
Lot: 126
Christie's New York, "East"
1993/10/05

Tenant compte du nombre de faux et copies qui circulent en particulier chez les commissaires priseurs, est-il improbable que chez CHRISTIE's et SOUTHEBY, et nombre d'autre maisons de vente,  leur nombre puisse être impressionnant ?

Les huiles de YATRIDES, dont certaines reproductions apparaissent sur  
EN. YATRIDES WIKIPEDIA.ORG " et  YATRIDES USER WIKIPEDIA donnent quelques exemples de l'œuvre authentique de ce maître. Travail très éloigné des substituts réalisés par des amateurs, qui bien que professionnels restent des novices face aux moyens de YATRIDES.

____________________________ 


LES COMMETTANTS

Les spectateurs et les crédules
              
 a-  Ceux qui sont indifférents et assistent à ces évènements organisés par l'establishment minorité sociale
      qui exerce son contrôle sur l'ensemble des structures/activités de la société, sur la base de pouvoirs 
      établis, establishment commettant de BOUSSACADAGP, des maisons d'adjudication, de la presse
      artistique favorable, des éditions complaisantes par nécessité de survie.
 
 b- Ceux qui ont compris et qui le manifestent, mais pas trop fort, de peur de fragiliser leur confort dans une lutte perdue d'avance
    
 c- Ceux qui n'ont pas compris proches de ceux qui s'égarent mais qui peuvent etre amenés a comprendre.

 d- Ceux qui s'égarent ou veulent s'égarer, utopistes crédules ou spéculateurs modestes,  pour lesquels rien ne peut être fait, sinon
   de les voir se faire manipuler par les fabricants d'art dérisoire. Acheteurs d'objets insignifiants, aussitôt dévalorisés
   dès leur acquisition. Ils  ne savent pas  que ces  fabricants friands de dollars qui les ont abusés, sont nus et  
   pauvres en définitive, comme tout un chacun. Mais bien sûr, cela ne rassurerait personne de le souligner.
    
e- Ceux qui travaillent et utilisent tout leur temps à  faire vivre leur famille et produisent les ressources des clients favorisés
   de l'establishment, ceux-là mêmes qui dilapident sans compter lesdites ressources et dévalorisent l'authenticité de notre société.   

.         
 




Vibration Essentielle
Vibration Essentielle
huile sur toile, 97x130 cm
1982